Fiche livre

Genre: Roman Roman historique

Pages: 576

Date de parution: 8 novembre 2011

ISBN (Papier): 9782923274836

ISBN (ePub): 9782896990139

ISBN (PDF): 9782896990122

Code: INT202

La traversée des mondes

Partagez

Auteur: Carlos Taveira

Acheter ce livre

Une rencontre... Il ne faut guère plus que deux personnes qui frottent ensemble leur vie comme des bâtons pour que le feu prenne et que l’imaginaire démarre sur les chapeaux de roues. Mais cette rencontre a lieu à deux époques différentes : la Nouvelle-France au tournant du 17e siècle et Montréal en l’an 2000. L’un s’appelle Mateus da Costa, il est originaire du Congo et sera considéré comme le premier Noir à mettre le pied en Amérique du Nord. L’autre, Mario Estéban, est un exilé politique chilien qui a choisi le Québec pour refaire sa vie. Au départ, ils n’ont rien en commun, l’un existe sur disquette, l’autre se cherche un emploi.

Et c’est ici, comme un Deus ex machina qu’apparaît Matt Lacoste, un grand Africain, propriétaire de l’agence de voyages Les Yeux du passé, dont la carte de visite est ornée d’un bateau portant deux yeux à sa proue. Deux ? C’est le chiffre d’or de ce roman, les femmes qui tombent enceintes le sont toujours de jumeaux, les chapitres alternent les voix des deux héros, tantôt c’est Mateus qui parle, tantôt c’est Mario. À vous de découvrir les autres doubles coïncidences, terme peut-être trop simple, pour qualifier ce qui s’approche de la destinée, de la grâce des voyageurs qui empruntent les chemins verticaux et les courbes de l’espace.

Carlos Taveira a le don de farfouiller l’histoire de l’humanité et de meubler les trous de la mémoire collective avec des détails amusants, percutants qui apportent une richesse d’émotions et une qualité d’âme à ses personnages plus grands que nature. On part en explorateur du temps comme de l’espace avec lui. Il nous sacre voyageurs des mondes visible et invisible, et ce mot sans frontières résonne pour l’éternité.

Acheter ce livre

Carlos Taveira

Né face à l’Atlantique, en 1953, plus précisément en Angola, colonie portugaise jusqu’en 1974, Carlos Taveira ressemble par ses traits d’âme et par sa vie aux héros de son roman ; lui aussi voyage, s’exile. Il émigre au Canada en 1985, passe quelque temps à Montréal où il travaille comme informaticien. Depuis 1999, il habite et travaille à Ottawa. Cependant, son imaginaire reste marqué par l’océan de son enfance. Après La traversée des mondes, une version remaniée d’un roman publié d’abord en portugais, il publie en 2014 Mots et marées. Le deuxième tome de ce roman historique, sous-titré Les maux de Marie-Josèphe-Angélique, paraîtra en avril 2015.

Aussi poète, Carlos Taveira a écrit sous le nom de plume Piri le recueil De la racine des orages.