Fiche livre

Genre: Poésie Récit

Pages: 263

Date de parution: 6 mai 2008

ISBN (Papier): 9782894232248

ISBN (ePub): 9782894235829

ISBN (PDF): 9782894233061

Code: PDP269

Blanchie

Partagez

Auteur: Brigitte Haentjens

Acheter ce livre

Une femme, photographe à Paris, est atterrée par la mort accidentelle de son jeune frère. Comme pour ne plus être consciente de cette perte, elle entreprend de se perdre elle-même. Elle se noie dans l'alcool, se livre à des inconnus, se lie avec un homme d'affaires allemand en une relation sexuelle intense mais dégradante. L’absence de son frère est une ombre qui la suit, l’enveloppe, la vide puis l’habite. « Récit troué » : c’est le genre que donne l’auteure à ce portrait dénudé, qui s’interdit l’introspection, s’en tient à la surface des actes et des êtres. Son tour de force : faire sentir une intense présence au coeur d’une intense absence. Figure marquante du théâtre québécois et canadien, Brigitte Haentjens publie un deuxième ouvrage solo, un livre visuellement et formellement intrigant. La mise en page découpe comme de la poésie un texte qui se lit pourtant comme de la prose. Une série de photos d’Angelo Barsetti accompagne le texte. Le récit est réduit à l’essentiel : un regard en surface qui fait ressentir un désarroi en profondeur.

Acheter ce livre

Brigitte Haentjens

Metteure en scène d’avant-garde, Brigitte Haentjens fréquente tôt l’école de mime de Lecoq (Paris, France), puis immigre en Ontario en 1977. Directrice artistique du Théâtre du Nouvel-Ontario à Sudbury de 1982 à 1990, Brigitte y laisse sa marque avec, entre autres, sa mise en scène de la pièce Le Chien (1988) de Jean Marc Dalpé. Arrivée à Montréal, elle assure la direction artistique de la Nouvelle Compagnie Théâtrale (aujourd’hui le Théâtre Denise-Pelletier) jusqu’en 1994, puis fonde sa propre compagnie, Sibyllines. Intéressée par les textes antiques Électre (2000) et Antigone (2002) de Sophocle, elle lui préfère toutefois les auteurs contemporains – Beckett, Koltès, Müller. Son Caligula (1993) d’Albert Camus évoque la politique contemporaine et l’univers des conseils d’administration de la haute finance. À travers sa lecture subjective des textes, fréquemment marquée par la psychanalyse, elle explore particulièrement les failles secrètes de l’identité féminine, les jeux entre le pouvoir et le sexuel ainsi que la zone où se rejoignent les mythes et l’inconscient.

Brigitte Haentjens remporte le prix Siminovitch en 2007, prix qui « rend honneur à des metteurs en scène, à des dramaturges et à des scénographes professionnels en soulignant l’excellence et en favorisant la poursuite de l’expérimentation théâtrale au Canada ».

Cliquez sur le lien suivant pour voir l'émission « Les visionnaires » de Radio-Canada où le portrait artistique de Brigitte Haentjens est dressé:

Les visionnaires, Épisode 14